Soeur Françoise NORMAND

Après votre Baccalauréat en 1944, votre désir de vie religieuse mûrit. Il prendra corps le 6 mars 1948 avec votre entrée au Postulat des Sœurs de la Providence à Ruillé. Le 8 septembre 1950 sera le jour de votre profession qui deviendra perpétuelle le 3 septembre 1953.

 

          Votre investissement apostolique sera pour une grande part le milieu éducatif principalement en collège ; vous sillonnerez les lieux d’implantation de la Congrégation : Martigné, Rennes, Brest, Clermont.

 

          En 1967, vous êtes envoyée à Saint Joseph au Mans, et là vous donnerez le meilleur de vous-même dans les classes de transition. Ce sera votre fer de lance qui vous prendra tout entière, tant le souci des jeunes qui vous étaient confiés vous habitait.

 

          Les classes de transition établies en France en 1963 pour les élèves les plus en difficulté du cycle élémentaire devenaient pour vous une priorité. Donner une chance à un jeune, lui donner confiance et la possibilité de se prendre en main pour l’avenir étaient pour vous une motivation, une préoccupation, et votre exigence, votre perfectionnisme trouvaient un terrain propice.

1976 verra la fin de ces cycles particuliers ; vous reprendrez la route pour assurer un secrétariat tantôt à Clermont, tantôt à Montauban.

 

            En 1983, ce seront des études à Angers qui vous conduiront à la catéchèse toujours en milieu scolaire. Et en 2002, vous répondrez à l’envoi au Centre de l’Etoile, un projet porté par le Diocèse du Mans auquel la Congrégation a répondu.

 

           En 2008, vous arriverez à la Maison Mère, la santé commence à décliner sérieusement ; à vrai dire, elle n’a jamais été fameuse ; En 2013, ce sera la Maison Dujarié, nouvellement agrandie, et petit à petit le dur apprentissage de la dépendance. Heureusement, Sœur Anne Marie, votre propre sœur, arrivait elle aussi dans l’Etablissement et sa présence vous était précieuse.

 

           Le 17 janvier 2021 sonnait le rendez-vous avec votre Dieu. L’heure était venue de le rejoindre. 

 

          Pour cette vie donnée, nous vous disons Merci Sœur Françoise et A Dieu !

 

 

                                                                       Sœur Henri Dominique

Sainte Mère Théodore Guérin

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© La Providence de Ruillé sur Loir