Dimanche des Rameaux, le 14 avril 2019

 

Chers amis, amies, famille et sœurs,

 

En ce dimanche des rameaux qui ouvre la Semaine Sainte, ensemble, imprégnons-nous de ce mystère de l’amour de Dieu qui s’est livré pour nous.  Jésus, qui est amour et tendresse est arrêté et condamné à mort. Par tout son être, Il semble menacer ceux qui détiennent le pouvoir. Ces abus de pouvoir se poursuivent aujourd’hui. Tant de Personnes innocentes, faibles et sans protection, enfants, personnes âgées, minorités, femmes, personnes ayant un handicap, sont maltraitées, violentées…Mais le pouvoir n’aura pas le dernier mot…  Jésus, l’Agneau écrasé par un pouvoir insolent, livre sa vie pour donner la vie…  ‘Entrer dans le mystère de Jésus, une lecture de l’Evangile de Jean’ de Jean Vanier.

 

Contempler celui, qui dans de son amour pour nous est allé jusqu’au bout du don de lui-même, jette une lumière sur toutes les étapes et situations de nos vies et celles de nos frères et sœurs en humanité. 

 

Ma vie, nul ne la prend, c’est moi qui la donne Jean 10,1

Ce ne sont ni les souffrances, ni la croix qui sauvent… c’est l’amour.  Pour aller jusqu’au bout de l’amour, Jésus a dû passer par la croix à cause des refus du cœur de l’homme.  C’est dans sa fidélité à la volonté du Père et à la communion avec lui qu’il a trouvé la force quand il a été rejeté, abandonné, tué…  Même s’Il a été coincé par la méchanceté des hommes, sa vie ne Lui a pas été enlevée, Il l’a donnée par amour.  

Toute vie et tout amour vrai sont traversés par des épreuves, des souffrances…   Au creux de ces passages, nous sommes appelés à apprendre à ne pas nous laisser enlever notre vie, mais à la donner par amour.

 

La souffrance un passage nécessaire et transitoire   Pape François

Au moment de l’Angelus, le deuxième dimanche du Carême, le Pape François disait : La transfiguration du Christ s’accomplit en un moment bien précis de sa mission, c’est-à-dire après qu’il a confié aux disciples qu’il devait ‘souffrir beaucoup’… De cette manière, la transfiguration montre la perspective chrétienne de la souffrance.  Ce n’est pas du ‘masochisme’, mais un passage nécessaire et transitoireEn montrant sa gloire, Jésus nous assure que la croix, les épreuves, les difficultés, dans lesquelles nous nous débattons, trouvent leur solution et sont dépassées dans sa Pâque.

 

Il est Vivant, il nous appelle par notre nom et nous envoie

Près du tombeau vide, Jésus appelle Marie de Magdala par son nom et lui dit : ‘Ne me retiens pas… Mais vas trouver mes frères…’ Elle est appelée à entrer dans une nouvelle relation avec Jésus, une relation plus intérieure.  Elle devient l’apôtre des apôtres pour annoncer qu’elle a vu le Seigneur et qu’il nous appelle ses frères et sœurs.

A travers Marie de Magdala et les autres femmes venues au tombeau, l’ange s’adresse à l’Eglise de tous les temps, que l’Esprit ne cesse d’envoyer en mission.

 

Je suis avec vous, pour toujours. Mathieu 28,20

Comme pour les disciples d’Emmaüs, le Ressuscité nous rejoint là où nous sommes, au cœur de nos doutes, de nos questionnements, au cœur de nos joies et de nos peines, nos moments d’espoir et de désespoir, au cœur de nos limites et de nos fragilités.  La présence du Ressuscité est une présence intérieure, source de vie, de lumière.

Jésus Ressuscité rejoint aussi son Eglise, notre Eglise, bien ébranlée en ces temps de turbulences qui mettent à jour tant de scandales.  Il nous rejoint au cœur de cette souffrance de purification par laquelle il faut passer pour que la vérité se fasse.

En chacun de nous il y a les semences de Judas qui recherchait le pouvoir et haïssait l’amour ; les semences de Pierre, incapable d’accepter un Messie faible, les semences de certains chefs religieux si attachés à la lettre qu’ils étaient incapables d’accepter la nouveauté de l’Esprit, les semences de Pilate, qui craignait le conflit et la dénonciation auprès des autorités romaines ; Nous sommes tous capables de blesser les faibles et les innocents qui nous dérangent.  Mais en chacun de nous, il y a également les semences du disciple bien-aimé, nous invitant à l’amour. ‘Entrer dans le mystèrS de Jésus, une lecture de l’Evangile de Jean’ de Jean Vanier.

En ce temps de Pâques, laissons-nous rejoindre par le Ressuscité, pour l’entendre prononcer notre nom.  Prenons soin des semences du disciple bien-aimé en nous, nous invitant à l’amour.

Jésus, tu es notre compagnon de route, la lumière de nos pas

Tu es toujours à nos côtés, présence-absence

C’est de notre cœur que tu veux ressusciter et te dire au monde.

Toi, le Ressuscité, tu nous envois vers nos frères et sœurs…

au gré de la Providence

 

Joyeuse fête de Pâques dans la lumière du Christ Ressuscité.

 

Soeur Josette BIJLOOS

 

Pâques, Easter,

Pasen, paka 

Message Boodschap, Hafatra

 

FRANCAIS 

ENGLISH

NERDERLANDS

MALAGASY 

 

Français                             English  

Nederlands                        Malagasy

Jubilé - Jubilee - Jubeleum 2017

French

Scout leaders

in Lincoln

ENGLISH

FRANCAIS

NEDERLANDS

Message de Soeur Martine MEUWISSEN

supérieure générale

 

Noël 2017

 

Kerstmis 2017

 

Christmas 2017