Dans le mystère de l'Incarnation, Dieu révèle son amour pour tous les hommes, femmes et enfants osons comme Lui une parole qui ouvre un avenir, redonne vie

Nous avons eu cette année un temps d’Avent très court, trois semaines où nous avons été interpellés par les prophètes dans la liturgie, pour préparer nos cœurs à accueillir Celui qui veut demeurer parmi nous.

L’Incarnation vient bouleverser le rapport, la relation de Dieu avec nous.En Jésus, notre Dieu s’offre à nous et par ce fait, accepte d’être refusé, Il propose et repropose, Il invite, suscite notre liberté, « si tu veux, je viens demeurer en toi. »

En Jésus, Dieu se manifeste comme Celui qui se tient parfois à distance pour ne pas s’imposer, qui s’efface ou disparaît, pour laisser toute la place à notre liberté, à notre initiative et à notre décision.

Pour l’accueillir, il faut d’abord que nous soyons présentes à nous-mêmes, au plus profond de nous, là où Il veut venir faire sa demeure. Prenons le temps de l’accueillir, de l’aimer, de l’adorer avec les anges et les bergers.

La Parole devient Visage, le Verbe prend Chair. Il est grand le mystère de la pauvreté ! Il est grand le mystère de l’Incarnation qui nous révèle l’Amour de Dieu pour les hommes, pour tous les hommes. Livre de spiritualité p.14. Et nous aussi, nous sommes appelés à devenir visage et parole de Dieu.

Enracinés dans le mystère de l’Incarnation, posons, à la manière de Jésus, sur notre monde et ses habitants un regard qui ne juge pas mais relève, osons un geste de compassion, osons comme Lui une parole qui ouvre un avenir, redonne vie, envoie en mission. Actes Capitulaires 2006 p 6

Que cette fête de Noël nous comble de joie et rende notre cœur « attentif à tous ceux  que Dieu met sur notre route » Constitutions 7.

Joyeux Noël et Bonne Année 2018

Sœur Martine Meuwissen

Message de Soeur Martine MEUWISSEN

supérieure générale

 

Noël 2017

 

Kerstmis 2017

 

Christmas 2017