Méditation pour l'Avent et Noël

En ce début de l’Avent, recevons cette invitation à disposer nos cœurs et tout notre être pour laisser la Parole prendre corps en nous.  Comme le dit notre livre de spiritualité à la page 43 : Vivre une spiritualité de l’Incarnation, c’est laisser Jésus Christ continuer en nous son incarnation… et selon l’expression de St Jean Eudes, nous avons à laisser l’Esprit Le « former en nous », à « continuer sa vie sur terre. 

     

Sur ce chemin vers Noël,  contemplons et prions plus particulièrement Marie et Joseph, deux personnes qui ont rendu l’Incarnation possible grâce à leur foi, leur disponibilité, leur recherche de la volonté de Dieu et leur capacité d’accueillir l’inattendu de Dieu, qui bouscule et dérange.

 

Marie, par son oui, permet à Dieu de réaliser son projet d’amour : envoyer son Fils au cœur de notre humanité pour être notre chemin, notre vérité et notre vie, pour nous faire entrer dans la vie même de Dieu.

Marie-Chemin qui fait avancer Dieu.

Marie-Frontière qui fait traverser Dieu.

Marie-Maison dont la porte se fend pour laisser passer Dieu,

pour mettre au monde un garçon…  (Gabriel Ringlet dans Eloge à la fragilité)

 

Marie,

Aujourd’hui, avec toi, nous voulons nous mettre en présence du Père ;

sentir en nous, dans la foi, Jésus avec toute sa vitalité,

laisser l’Esprit raviver en nous sa Présence

afin que sa façon d’être prenne de plus en plus chair en nous.

Qu’Il mette dans notre regard le sien,

                       dans nos attitudes et gestes sa tendresse,

                       dans nos paroles son message de paix,

                       dans notre cœur son feu d’amour.

Que tout ce que nous sommes devienne toujours un peu plus le reflet de son amour miséricordieux et libérateur par lequel nos sœurs et frères se sentent reconnus et aimés dans leur profondeur, sous le regard de Dieu.  Marie, demande cela pour nous à ton Fils et à Celui qui est son Père et notre Père, et qui, par son Esprit, a donné la fécondité à ta vie simple, humble et disponible.  Apprends-nous à vivre comme toi.  

J.B. - Noël 1996

 

Lors d’une homélie prononcées a Yaoundé, le 18 mars 2009, Pape Benoit XVI parle de Saint  Joseph comme celui qui livre le secret d’une humanité en présence du mystère.

… Je vous invite à tourner votre regard vers saint Joseph. Lorsque Marie reçoit la visite de l’ange lors de l’Annonciation, elle est déjà promise en mariage à Joseph. En s’adressant personnellement à Marie, le Seigneur associe donc déjà intimement Joseph au mystère de l’Incarnation. Celui-ci a consenti à se lier à cette histoire que Dieu avait commencé d’écrire dans le sein de son épouse. Il a alors pris chez lui Marie. Il a accueilli le mystère qui était en elle et le mystère qu’elle était elle-même. Il l’aima avec ce grand respect qui est le sceau des amours authentiques. Saint Joseph nous apprend que l’on peut aimer sans posséder.

 

Joseph,

Toi qui avais au fond de ton cœur le projet

                d’épouser Marie,

                de fonder un foyer,

                d’être père de ses enfants,

Tu as accepté que l’inattendu de Dieu fasse irruption dans ta vie et change, brise ton projet…

D’abord tu as voulu te retirer pour laisser à Dieu, le vrai Père de l’enfant, toute sa place.

Tu as renoncé alors à un fils ‘selon la chair’ pour le recevoir comme un ‘don’ dans la foi,

comme le ‘fils de la promesse’.

Tu as accepté de prendre Marie chez toi, mais autrement…

Tu l’as épousée dans sa foi, sa disponibilité, sa recherche de la volonté du Père.

Et cela a donné à ta vie, à votre vie une fécondité inouïe pour les générations à venir.

Apprends-nous à épouser les projets de Dieu, aussi déroutant et inattendus qu’ils soient…

Laisser Dieu rendre notre vie féconde, selon le désir de son coeur. 

J.B. - Noël 1996

 

Dans le récit de l’Annonciation, l’ange dit que rien n’est impossible à Dieu… mais tout le récit témoigne aussi du fait que Dieu veut avoir besoin de nous pour rendre l’impossible possible. Dieu a eu besoin de Marie et de Joseph pour que son Fils puisse s’incarner et dresser sa tente parmi nous.  Quels sont les possibles que j’offre à Dieu pour que Jésus puisse continuer son incarnation là où je suis ? Quelle est ma disponibilité, mon ouverture à la volonté de Dieu ? Nous savons que celle-ci peut être très déroutante et déstabilisante… Elle nous est révélée par les autres, au cœur des événéments.  …Dans une recherche active du dessein d’amour du Père sur toi et le monde, tu découvriras que tout événement est porteur de Dieu (cfr Const. N°4).

 

Que la célébration de Noël puisse être pour chacune  et chacun de nous une prise de conscience nouvelle de ce que Dieu attend de nous pour que, à travers nous, son Fils puisse continuer son incarnation et sa présence de lumière et de vie au cœur de ce monde.

Soeur Josette Bijloos

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© La Providence de Ruillé sur Loir