A la lumière de l’Incarnation

vivre la diaconie

en communauté chrétienne


Pourquoi ce titre ?

Parce que l’Incarnation est bien le fondement de la spiritualité des sœurs de la Providence et que Diaconia 2013 est un appel lancé pour élargir la responsabilité du service des frères à tous les membres de l’Eglise. L’objectif premier de la démarche est d’appeler les communautés à vivre davantage, dans la réciprocité, la fraternité et l’espérance avec les personnes en situation de fragilité, proches ou lointaines. Elle est aussi l’occasion de redire combien le service du frère est une manière de vivre sa foi chrétienne à la suite du Christ, comme l’affirme Benoît XVI en invitant les chrétiens à vivre l’Année de la Foi..

Nous renvoyant sans cesse au chapitre de notre livre de spiritualité : L’incarnation, fondement de notre spiritualité (P.42-44) le Père Marcel Aubrée nous a invités à nous laisser inonder par ce mystère ; mystère d’un visage et visage d’un mystère. à contempler dans la crèche de Bethléem, lieu de l’inédit de Dieu. La diaconie la plus bouleversante c’est la diaconie de l’Incarnation elle-même. La diaconie est une personne..

Deux grands textes ont éclairé notre journée : la naissance de Jésus en Saint Luc et le lavement des pieds en Saint Jean.

La diaconie est à vivre et à inventer.

Il s’agit de devenir des sœurs et des frères dans toutes nos relations, dans notre manière d’être les uns avec les autres, pour les autres.. Faire profession de fraternité dévoile notre plus belle identité humaine et spirituelle. C’est un chemin d’Evangile.

Cela se fait dans le lavement des pieds. La posture chrétienne c’est d’être « en bas » ; reconnaître dans les pieds le chemin particulier de l’autre et lui prodiguer les soins nécessaires pour qu’il trace sa propre route humaine, dans le quotidien des jours, et pour que son chemin singulier devienne un chemin d’humanisation.

La rencontre des plus fragiles est un pèlerinage aux sources qui nous ramène à l’essentiel et nous fait découvrir un Dieu étonnant.

Le Verbe s’est fait chair …Le Verbe s’est fait frère…

« La diaconie est une manière aimante d’habiter le monde au nom de la grâce de Dieu manifestée en Jésus-Christ, gratuitement, sans d’autre fin que l’exercice humanisant, vivifiant de la charité. »

Message de Soeur Martine MEUWISSEN

supérieure générale

 

Noël 2017

 

Kerstmis 2017

 

Christmas 2017